Perspectives post-pandémiques pour reconstruire des villes et
établissements humains meilleurs et plus équitables

 

Nouveau papier bientôt!Rejoinez notre Octobre Urbain 2021

%

des cas de covid-19 ont été signalés dans les villes

%

(jusqu'à) des taux de mortalité plus élevés parmi les communautés noires

millions de personnes de plus en situation d'« extrême pauvreté »

 

 

 

 

Dans une année encore marquée par les impacts de la pandémie de COVID-19, la Plateforme Globale pour le Droit à la Ville profite de ce mois d’Octobre Urbain pour réfléchir aux impacts de la crise du COVID-19 sur notre Droit à la Ville et les voies possibles pour la protection et la mise en œuvre à long terme du Droit à la Ville qui ont émergé de la mobilisation de la société civile et des acteurs publics.

En cette Journée mondiale du Droit à la Ville (31 octobre), la Plateforme Globale pour le Droit à la Ville lance une déclaration collective et le document thématique sur les impacts du Covid-19 sur le Droit à la Ville et le rôle potentiel que le droit à la ville pourrait avoir comme perspective fondamentale de reconstruire des villes et des établissements humains meilleurs et plus justes après la pandémie de Covid-19.

Au fur et à mesure du déploiement des campagnes de vaccination et de la réactivation de l’activité économique, les inégalités mondiales s’affichent à nouveau clairement. Les villes et les établissements humains ont été au centre de la crise du COVID-19 et joueront un rôle clé dans le développement de stratégies de relance qui auront un impact sur tous les domaines de la vie quotidienne, du commerce à la mobilité, la migration, le logement, la fourniture de services de base et autres.

Nous appelons les autorités politiques à continuer de faire avancer les politiques de Droit à la Ville qui renforcent et élargissent les composantes de cette vision pour un avenir plus juste, inclusif et durable dans les villes et les zones rurales pour toutes les communautés partout dans le monde. Cela devrait se faire par la localisation des engagements mondiaux tels que l’Agenda 2030 et le Nouvel Agenda Urbain dans le cadre d’une approche des Droits Humains.

Nos essentiels pour une reprise pandémique du Droit à la Ville:

Notre declaration
Disponible des que la Journée Mondial du Droit à la Ville (31 octobre)

Nouveau Document Thématique!

Depuis l’année dernière, la Plateforme Globale pour le droit à la ville (PGDV) s’est lancée dans la préparation d’une série de Documents Thématiques pour approfondir les principaux contenus conceptuels et programmatiques liés au Droit à la Ville. Ces documents sont destinés à renforcer le travail de plaidoyer, de formation, de mise en réseau et de communication du PGDV.
À cette occasion, nous lançons le document thématique : L’impact de COVID-19 sur le droit à la ville. Ce document thématique vise à être utile à diverses parties prenantes (société civile, institutions gouvernementales, secteur privé, universités, etc.) dans leurs efforts pour reconstruire de meilleures villes et établissements humains en période post-pandémique, en utilisant le droit à la Ville comme guide du changement.

Télécharger le Document Thématic!

La Journée Mondiale du Droit à la Ville est officiellement le 31 octobre, mais comme c’est dimanche, nous avons convenu d’aller en ligne le jeudi 28 octobre.

All data recorded will only be used to monitor our Thematic Paper circulation and never for commercial purposes.

Qu’est-ce l’Octobre Urbain?

Urban October est un mois de rencontres, de discussions et d’événements passionnants qui attirent l’attention du monde sur les questions urbaines et le développement durable.

Les individus, les organisations, les villes, les communautés et les gouvernements à tous les niveaux sont encouragés à participer à des activités qui mettent en évidence les défis et les solutions liés aux villes, villages et communautés.

Chaque année, le mois commence par la Journée mondiale de l’habitat et se termine par la Journée mondiale du Droit à la Ville.

Les Nations Unies ont désigné le premier lundi d’octobre, cette année ce sera le 4 octobre, comme la Journée Mondiale de l’Habitat (WHD).

Cette journée met en lumière l’état de nos villes, ainsi que le droit fondamental à un logement convenable pour tous. La Journée Mondial de l’Habitat (WHD) nous rappelle également que nous avons tous le pouvoir et la responsabilité de façonner l’avenir de nos villes, villages et communautés.

Le thème de cette année est Accélérer l’action urbaine pour un monde sans carbone.

Le 31 octobre, nous célébrons la Journée mondiale du droit à la ville, réinterprétant la désignation des Nations Unies de Journée mondiale des villes.

Nous comprenons le droit à la ville comme: « le droit de tous les habitants, présents et futurs, permanents et temporaires, d’habiter, d’utiliser, d’occuper, de produire, de transformer, de gouverner et de profiter de villes, de villages et d’établissements humains justes, inclusifs, sûrs , durable et démocratique, défini comme un bien commun pour vivre dans la dignité et la paix ».

À propos de la Plateforme Globale pour le Droit pa la Ville

La Plateforme Globale pour le Droit à la Ville (PGDV) vise à inspirer un avenir meilleur pour tous les établissements humains. Le PGDV est un réseau ouvert, flexible et diversifié d’organisations de la société civile et du gouvernement local engagées dans l’action politique et le changement social à travers la promotion, la défense et la réalisation du droit à la ville à tous les niveaux, en accordant une attention particulière aux personnes et aux communautés touchées par exclusion et marginalisation.

Le PGDV rassemble des mouvements et organisations sociaux, des universitaires, des réseaux internationaux, des défenseurs des droits humains, des ONG, des gouvernements locaux et autres pour collaborer à l’émergence de nouvelles utopies émancipatrices et de liens sociaux dans nos sociétés. Ensemble, nous donnons de la visibilité et construisons un dialogue avec ces visions du monde déjà existantes pour créer de nouveaux imaginaires collectifs possibles.

Les valeurs qui guident le PGDV dans la formation de nouvelles communautés d’émotion et d’action sont: la coopération, la collaboration, l’horizontalité, la transparence, la responsabilité, l’équité, la participation, l’autonomisation des personnes et la solidarité.

Documents